Quelle assurance faire marcher si l’on casse son téléphone au travail ?

Il est fréquent qu’un salarié soit contraint d’utiliser son téléphone personnel dans le cadre de son activité professionnelle, par exemple, appel des clients, GPS, livraisons, etc. Les conditions d’utilisation du téléphone personnel ne sont que rarement stipulées dans les contrats de travail et peuvent donc être la source de conflits entre employé et employeur.

Quelle assurance pour un sinistre téléphone ?

Vous avez cassé votre téléphone portable au travail ou on vous l’a volé dans le cadre de votre activité professionnelle et vous vous demandez quelle assurance va couvrir ce sinistre. D’abord, il faut savoir que peu d’employeurs prévoient une clause casse de téléphone au travail. Vous pouvez déclarer le sinistre à votre assurance responsabilité civile dans le délai et les conditions prévues dans votre contrat d’assurance. L’assurance multirisque habitation peut jouer pour un smart phone si celui-ci figure sur la liste des garanties prévues par le contrat. De façon générale, il est fortement conseillé d’assurer un smart phone dès lors que son prix dépasse plusieurs centaines d’euros. Même si celui-ci est cassé sur votre lieu de travail, vous pouvez faire jouer votre assurance mobile.

Souscrire une assurance mobile

La casse ou le vol d’un téléphone portable peut être pris en charge par vos propres assurances, assurance habitation, responsabilité civile ou assurance auto. C’est pour cette raison qu’il est intéressant de souscrire une assurance mobile spécifique. Il existe plusieurs formules qui sont proposées à des prix variables. Celles-ci couvriront également la casse téléphone sur le lieu de travail ou lors d’un évènement extérieur. Pour un maximum de sécurité, il est conseillé de souscrire une couverture d’assurance mobile qui propose des garanties toutes causes et tous risques.

Exiger un téléphone professionnel

Si vous avez besoin d’utiliser un téléphone au travail, il est conseillé de demander à votre employeur de vous fournir un  téléphone portable professionnel pour éviter les litiges de casse ou de destruction accidentelle sur le lieu de travail. Si vous utilisez votre appareil personnel, vous pouvez demander à votre employeur de le réparer ou de le remplacer s’il est tombé ou qu’il s’est abîmé sur le lieu de travail. C’est le chef d’entreprise qui doit en assumer l’entière responsabilité. Si vous devez utiliser votre téléphone personnel au travail, il est conseillé de prévoir dans le contrat de travail une clause en cas de détérioration ou de destruction du téléphone. Une entreprise peut aussi souscrire une assurance mobile qui couvre les dégâts occasionnés lors de l’utilisation d’un portable personnel à des fins professionnelles.